Fils du Norvégien Rogwald, Rollon est né vers 845 sur une des îles d'Alesund.

C'était un imposant personnage de plus de 2m et de 140kgs. Sa stature l'empêchait de monter à cheval, d'où son surnom de Marcheur.

 

Rollon_le_marcheur_200

 

 

 

A la suite d'actes de violence commis contre les habitants de Viggen, prés de Trondhjennl, il fût condamné en 875 au bannissement perpétuel par le roi Harald Haarfager. Bientôt, il remonta la Seine jusqu'à Rouen dont il releva les murailles.

En 886, il fit le siège de Paris - en vain - et alla ensuite saccager Bayeux, le Bessin, Évreux, puis retourna en Angleterre pour secourir son allié le roi Alfred le Grand.

De retour après trois ans, il réunit des bandes plus nombreuses, s'empara de Nantes, Angers, Le Mans...

 

 

gravure_Rollon

 

 

Ayant rassemblé une troupe de guerriers Danois et de Norvégiens, il se rendit en Angleterre où il vécut de pillages, puis dans l’île de Walcheren et continua en Frise où il battit le Comte Baimbaut et le Comte Renier de Hainaut.

Il aborda sur les côtes de Neustrie en 876.

 

 

Le_collier_de_Rollon__Rollon_le_terrible_003 

 

Voyant grandir la menace scandinave, le roi de France Charles le Simple lui proposa un traité garantissant la sécurité de son royaume en échange d’un territoire situé entre la Bresle, l’Epte et la Dives, territoire que Rollon s’empressa d’agrandir en y ajoutant le Bessin déjà sous domination normande, le Pays d’Auge et l’Hiémois, un peu plus tard, au cours de l’année 924.

C’est ainsi qu’il y a plus d’un millénaire, le 11 juillet 911, la Normandie voyait le jour lors du traité de Saint-Clair-Sur-Epte.

 

Plus par réalisme que par conviction, comme la plupart de ses compagnons, il se convertit au christianisme, se fait baptiser à Rouen en 912, sous le nom de Robert 1er, et adopte la langue romane. Pour s'attirer la bienveillance de la population, il fit rapatrier les cendres de Saint-Ouen à Rouen.

 

Bien que marié avec Gisèle, fille du roi Charles le Simple, qui n’est encore qu’une enfant, Rollon assura sa descendance par une union more danico, c’est à dire par une union hors mariage courante dans les sociétés nordiques de l’époque, avec Poppa, fille du comte Béranger de Bayeux.

 

Statue_de_Rollon

 

Rollon organisa fortement son duché et rendit sédentaires ses soldats, entre lesquels il partagea ses terres. Les Vikings se fondirent alors dans la population.

Rollon fut investi dans les pays cédés des prérogatives d’un comte franc et de la plupart des attributs de la puissance royale, y compris ce qui pouvait subsister du patrimoine de la Couronne et du contrôle de l’Église. Telle fut la racine de l’État normand, avec Rouen pour pivot.
La Normandie fut, dès lors, le pays le mieux administré et bientôt le plus prospère de l'Occident. Vers 927, Rollon abandonne le pouvoir qu’une assemblée Normande confie à son fils Guillaume qui lui succédera sous le nom de Guillaume 1er "Longue-Epée".

 

Rollon, Comte de Rouen et fondateur de la Normandie, meurt au cours de l’année 933.

Rollon_le_marcheur